Pour Jean-Michel Larqué, la double confrontation PSG-OM remportée aisément par le club parisien a marqué les esprits non seulement du coté de Marseille mais aussi pour  l’ensemble de la concurrence, si tant est qu’il y en ait une. « Mercredi, l’OM n’a pratiquement pas eu une occasionOn a l’impression que la domination parisienne est irrémédiable. C’est entré dans la tête des adversaires. Tu as été bon (dimanche) et tu perds. Moralement, c’est terrible. Ce n’est pas tant les résultats de ces deux PSG-OM, que les conséquences par rapport à l’adversaire direct, qui était l’OM, qui comptent. Paris n’a plus qu’un seul concurrent pour le titre : Lyon. Ce qui me semble remarquable au PSG, c’est que, malgré une défense privée de ses meilleurs éléments, tu as l’impression qu’il faut vraiment que Sirigu se troue comme à Sochaux (3-2) pour qu’il encaisse des buts », a déclaré le consultant de RMC  sur rmcsport.fr

Marcel Maurice
02/03/2013 à 15:04