Le journaliste de RMC Sport, Daniel Riolo est revenu sur la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des Champion après le match nul (1-1) contre Valence hier soir. “Une qualification tranquille, sans stress, sans suspense, c’était la mission des Parisiens. Conforter l’impression du match aller. Qu’est-ce qui a poussé Ancelotti a changé d’approche, le résultat acquis à Mestalla ou le nombre d’absents ? (…)  En 442 sur la feuille de match, même si on sait que Chantôme n’est pas vraiment à l’aise dans le couloir droit. Les bonnes nouvelles, ce sont les présences de Motta et Silva. Le capitaine est associé à Alex. Sakho est bel et bien le n°3 au poste, mais on le savait déjà. (…)  A 1/0 pour Valence, le PSG n’est plus à l’abri d’une grosse claque. (…)  La qualification du PSG s’obtiendra à la « baston.» C’est d’ailleurs sur ce thème que Lavezzi arrache l’égalisation après un gros travail de Gameiro. C’est poussif, mais la volonté, la rage sont là. (…) Le PSG tient ainsi sa qualification. Elle n’aura pas été tranquille, loin de là. Mais pour une première saison à ce niveau, être en quart suffit amplement aux Parisiens. Les mentions spéciales : La charnière et surtout Silva, un monstre. Matuidi, absolument stupéfiant. Lavezzi, comme d’habitude. L’entrée de Gameiro doit enfin être souligné.” a-t-il analysé sur son blog sur RMCsport.fr

Marcel Maurice
07/03/2013 à 13:30