Daniel Riolo est revenu sur la victoire du PSG face à Bastia  (3-1) vendredi dernier. “En ouverture de la journée, le PSG avait mis la pression en s’imposant sans souci devant Bastia. Sans souci, mais pas forcément en maîtrisant de bout en bout son match. Paris a en effet alterné le bon et le moyen, flottant même pendant quelques minutes juste avant le 3 but de Lavezzi. Les stats montrent à quel point, il n’y a pas eu photo entre les 2 équipes. Mais on retiendra surtout l’importance du succès (avec un 11 remanié) dans une rencontre calée entre une semaine internationale et le 8e de finale de LDC qui occupe déjà les esprits”, a déclaré le journaliste de RMC sur son blog

Marcel Maurice
11/02/2013 à 00:05