Le PSG s’est imposé 1-0 face au LOSC grâce à un but contre son camp d’Aurélien Chedjou. Les Lillois ont inscrit un but injustement refusé pour un hors-jeu imaginaire en fin de première période. Pour Daniel Riolo, le PSG s’en sort très très bien ce soir.

“La pression initiale (du PSG)  laisse ensuite place à une domination molle. La recherche systématique d’Ibra rend le jeu parisien un peu trop banal. Lille répond surtout grâce aux coups de pied arrêtés et ne doit qu’à une erreur d’appréciation invalidant un but Rodelin, de ne pas mener contre le cours du jeu. Le fait de jeu contraire au LOSC intervient au moment où le match est bien plus équilibré. (…) Le PSG meilleur avec Pastore ? Chacun sa vision, mais sur le but très heureux de Paris, il y a au départ une ouverture limpide de l’argentin. Le PSG mène sans presque rien montrer. Tenir et contrer, c’est le plan B. Le match baisse en intensité et Lille ne semble pas avoir les ressources pour revenir. La fin de match est pénible et toujours en faveur du LOSC. Mais Paris tient son hold-up à domicile.

Marcel Maurice
28/01/2013 à 00:10