Les Olympiens sont à leur place en ce milieu de saison. En finissant sur une bonne note face à Troyes (3-1), les joueurs de Rudi Garcia confortent leur place de 4e du classement.

 

Trop de Buts encaissés mais une 4e place

 

Tout n’a cependant pas été parfait. Les Marseillais, comme l’année dernière, prennent trop de buts. (Monaco 6-1/ Rennes 3-1 / Strasbourg 3-3..) Malgré un bon recrutement en défense avec Adil Rami, véritable pilier de la charnière de l’OM, Rolando et Abdennour ne sont pas au niveau de l’international français. En revanche, la venue d’Amavi a vraiment changé la donne côté gauche comparé à Patrice Evra, licencié depuis son incident à Guimares. Hiroki Sakai, le latéral gauche japonais est toujours l’un des chouchous du Vélodrome grâce à sa grinta et son engagement. Sa doublure Bouna Sarr a impressionné à ce poste de latéral droit. Seul hic dans sa première partie de saison : son entrée face au PSG qui donne un coup franc à Cavani et empêche les Marseillais de créer l’exploit.

 

 
Position Club Pts J G N P Bp Bc Dif
1 Paris 50 19 16 2 1 58 15 +43
2 AS Monaco 41 19 13 2 4 46 19 +27
3 Lyon 41 19 12 5 2 46 20 +26
4 Marseille 38 19 11 5 3 38 22 +16
5 FC Nantes 33 19 10 3 6 18 18 0

Un milieu de terrain Solide

 

Luiz Gustavo est l’une des révélations de l’effectif de Rudi Garcia. C’est sûrement le meilleur olympien depuis le début de la saison. Il n’a pas eu besoin de plus d’un mois pour s’acclimater parfaitement à la Ligue 1. Morgan Sanson a été plus que décisif sur la plupart des matchs où il a joué. Repositionné en 10 puis sur le côté gauche, il a su s’adapter aux demandes du coach et se frayer une place dans l’effectif. Souvent associé à Luiz Gustavo, André Frank Zambo Anguissa a  montré tout son potentiel. Bien plus affûté que la saison dernier, le camerounais a trouvé son positionnement en tant que seconde sentinelle. Seul problème : il semble désorienté lorsque son homologue brésilien n’est pas sur le terrain avec lui. Maxime Lopez n’a pas eu un temps de jeu faramineux mais s’est réveillé en fin de première partie de saison. Positionné sur le côté droit à deux reprises, il n’est pas aussi décisif que Florian Thauvin mais ses appels courts ont été précieux pour décanter certaine situations.

 

 

 

Une attaque en difficulté

 

En attaque, les deux pointes Mitroglou et Germain n’ont pas convaincu grand monde à Marseille. L’ancien monégasque a disputé 17 matchs avec le club bleu et blanc mais n’a trouvé les filets que 3 fois, lors des trois derniers matchs. Dimitri Payet, repositionné en numéro 10 n’avait pas forcément donné satisfaction aux supporter marseillais. Souvent décrié pour sa nonchalance, il ne faisait pas les efforts défensifs nécessaires. Florian Thauvin comme l’an dernier a été le véritable meneur de jeu de cette attaque. Notamment face à Metz où il a marqué un magnifique but de son pied gauche. 8 buts et 8 passes décisives à son actif pour 19 matchs joués. Malheureusement son inconstance pose toujours problème, comme par exemple face à Lyon et Troyes mercredi soir où il a été très individualiste. Lucas Ocampos a mouillé le maillot durant tout ses matchs. L’Argentin n’est pas le plus technique de l’effectif de l’OM et il le sait. L’ailier joue avec ses qualités et semble très précieux pour le coach Garcia.

Redac MFC
24/12/2017 à 16:00