En conférence de presse, Jean-Louis Triaud s’est montré plutôt pessimiste au sujet des négociations sur la prolongation de contrat  de Yoan Gouffran. Le bail de l’attaquant girondin expire en juin 2013. Il peut donc s’engager librement des à présent avec un autre club pour la saison prochaine. « Cela ne sera pas tout à fait le cas de Chamakh. Yoan Gouffran avait déjà prolongé d’une année alors qu’il souhaitait déjà connaître d’autres horizons pour ne pas, à l’époque, partir libre. Il a fait cet effort une saison. Aujourd’hui, on ne le demande pas de faire un effort d’une saison mais de s’engager durablement avec le club. Si jamais cela ne se fait pas, il sera libre. Nous ne pouvons pas le forcer à accepter un projet s’il n’en a pas envie. Moralement, cela ne sera pas tout à fait le même cas que Chamakh même si concrètement cela reviendra au moment. Il faut l’accepter, c’est le jeu.», a déclaré le président des girondins de Bordeaux (propos relayés par le site officiel des girondins)

Marcel Maurice
02/01/2013 à 19:03