Rudi Garcia est obligé de composer avec un groupe restreint où il dispose de peu de marge de manœuvre pour faire tourner son groupe. Un véritable problème au moment où L’OM joue sur tous les tableaux (Championnat, coupe de France, Europa League). Contrairement aux dernières sorties où il a fait appel à eux, certains de ses éléments n’ont pas été à la hauteur hier soir, notamment Clinton N’Jie, sorti prématurément par son coach.

 

« Certains ont été au niveau, d’autres non. On savait qu’on allait se faire bouger, qu’ils allaient nous rentrer dedans. Dans ce cas-là, il faut se mettre au niveau de ceux qui tiennent toujours la dragée haute au niveau des duels. Il va falloir que tout le monde se mette à la hauteur des événements qui arrivent ».

 

Un avertissement collectif surtout destiné aux joueurs disposant d’un temps de jeu inférieur à celui des cadres inamovibles. 

 

« Je ne vais pas pouvoir faire tout le temps le même onze de départ. Il va falloir que ceux qui jouent, qui que ce soit, soient toujours à leur meilleur niveau. Ce qui n’a pas été le cas ce soir. Ce soir, Zambo nous a fait énormément de bien quand il est rentré, mais on ne pourra pas l’aligner tout le temps. Si d’autres veulent jouer la concurrence à leur poste, il faut qu’ils s’améliorent ».  Le message est clair.

 

Redac MFC
23/02/2018 à 19:06