L’En Avant de Guingamp s’est encore incliné ce dimanche face à Bordeaux. Battu dans leur stade 3-1, les guingampais ont essuyé leurs sixième défaites en autant de match de championnat. Une situation extrêmement compliqué pour le club breton qui doit absolument corriger ses lacunes afin de sortir de cette spirale négative. Cette mauvaise période est difficile à encaisser pour les supporters qui se mettent à chercher les coupables de cet échec. Et le coupable le plus simple à accuser est l’entraîneur de l’En Avant, Antoine Kombouaré. Une banderole demandant la démission du coach a été déployé ce dimanche à la fin de la rencontre. 

Kombouaré reste confiant 

 

Interrogé en conférence de presse sur cette banderole, le coach Kombouaré est revenu sur sa situation et sur les mots des supporters : «Quand on perd 3-1, c’est qu’on n’a pas été bons. Nous sommes fragiles, nous sommes en grande difficulté, regrette le technicien. Il nous manque beaucoup de choses. Quand on fait un parcours comme ça, avec six défaites en six matches… Nous avons trop de lacunes défensives, on a du mal sur la durée. Les gens sont critiques et ils ont raison. Mon rôle est de trouver des solutions même si, pour le moment, ça ne marche pas. Mais j’ai toujours la foi. J’ai toujours confiance dans mon travail »

Le coach continue de croire en son travail. Espérons pour Guingamp que cette mauvaise période n’est qu’une passade. 

dailymotion_embed]//www.dailymotion.com/embed/video/x4ipnf2?autoPlay=1[/dailymotion_embed]

Redac MFC
24/09/2018 à 09:07