Le licenciement de Marcelo Bielsa, écarté de son poste d’entraîneur il y a quelques semaines, risque de couter très cher au LOSC. L’ancien coach de l’OM, ne compte en effet pas faire de cadeaux aux dirigeants lillois. Le club Nordiste a d’ailleurs rendez-vous avec la commission juridique de la LFP  qui va ainsi examiner le conflit oppose le technicien argentin au club de Lille.

 

 

 

Marcelo Bielsa s’est senti humilié

 

 

Interrogé dans les colonnes du Parisien, Me Carlo Alberto Brusa, l’avocat de Marcelo Bielsa, a été clair aucun cadeau ne sera fait dans cette procédure, sachant qu’il souhaite “l’exécution pure et simple de son contrat qui court jusqu’en juin 2019″, Une somme assez conséquente sachant que l’ancien Marseillais émargeait à 400 000 euros bruts par mois. “Le contrat exclut d’ailleurs, c’est écrit noir sur blanc, toute possibilité de licenciement pour faute grave, poursuit-il.  Après avoir envisagé un licenciement pur et simple pour faute grave, le LOSC a compris qu’il risquait de se retrouver dans une situation de licenciement abusif avec toutes les conséquences financières que cela suppose (…) Marcelo Bielsa s’est senti humilié. A la fin, on lui a fait ramasser ses affaires comme un salarié lambda qui aurait volé de l’argent dans la caisse du magasin. Sans même prendre la peine de discuter,” a ainsi déclaré le représentant de Marcelo Bielsa.

Marcel Maurice
12/12/2017 à 17:47