Le départ du défenseur central, Gil, au mercato d’hiver a laissé un grand vide dans la défense valenciennoise. Invité dans l’Intégrale Foot sur RMC, le président de Valenciennes, Jean-Raymond Legrand a expliqué les raison de ce départ et justifié son choix : « Gil était parti. Il ne voulait plus revenir. C’était une catastrophe. Il ne faut pas croire qu’il serait revenu. Il savait très bien qu’il ne reviendrait pas en France. Il voulait rester au Brésil avec sa femme et son fils. Aujourd’hui, on serait peut-être au tribunal, en procès. Mais j’aurai perdu l’argent que j’aurai pu récupérer. Il faut savoir que je ne l’ai pas vendu assez cher. Mais je l’ai vendu plus cher que ce que l’on avait acheté. L’opération n’est pas si négative que ça. »

Fabrice Citodra
12/04/2013 à 11:51