in , , ,

Mercato : Valère Germain (ex OM) a des touches en Ligue 1

Joie Valere GERMAIN - 03.05.2015 - Monaco / Toulouse - 35eme journée de Ligue 1 Photo : Jean Christophe Magnenet / Icon Sport

L’ancien attaquant olympien est sans club depuis juin dernier mais il devrait rapidement rechausser les crampons, notamment du côté de la Loire ou de l’Hérault.

 

Libre de tout contrat depuis le 30 juin dernier, Valère Germain est courtisé par plusieurs clubs de Ligue 1. Dernier en date, l’AS Saint-Etienne. Les Verts sont “à la recherche d’un élément offensif et est rentré en contact avec Valère Germain”, rapporte RMC Sport, ce lundi. L’ex-Marseillais est auteur de 55 buts dans le championnat de France et reste donc un joueur qui a la côte auprès d’autres clubs de l’élite. Troyes, qui vient d’accueillir Adil Rami, était d’ailleurs l’un des premiers a être venu aux renseignements pour Valère Germain au début du mois d’août.

 

Montpellier en pôle pour l’accueillir

 

En revanche, depuis l’annonce du départ d’Andy Delort de la Paillade, le nom de l’attaquant de 31 ans revient avec instance du côté de Montpellier. D’ailleurs, selon les informations du journal l’Equipe, le joueur et le MHSC serait déjà tombés d’accord sur un contrat de trois ans avec un salaire quatre fois moins élevé que ce qu’il percevait à l’OM (300.000 euros).

Une rumeur que n’a pas contredit le coach héraultais, Olivier Dall’Oglio. “Germain est un joueur que l’on suit parmi tant d’autres, effectivement”, a-t-il déclaré vendredi dernier avant le match face à Lille lors de la 4ème journée de Ligue 1. Néanmoins, la venue de Valère Germain à Montpellier devrait corréler avec la possible perte de l’autre buteur pailladin, Gaëtan Laborde. Rennes, Lyon, Séville et West Ham sont sur le coup et Olivier Dall’Oglio a précisé qu’il n’avait “aucune certitude” sur son cas.

En revanche, si la signature de Valère Germain à Montpellier venait à capoter, l’ex-Monégasque n’aurait pas trop de soucis pour retrouver prochainement un club mais cette fois-ci de l’autre côté des Pyrénées. Le Rayo Vallecano et Elche, où il retrouverait son ancien concurrent Dario Benedetto, s’étaient déjà penchés sur son cas.