PSG : Pierre Ménès vole au secours de Neymar

Dans les colonnes de  CNews Matin, Pierre Ménès, a pris la défense de la star du PSG Neymar, dont l’attitude provocatrice sur le terrain, comme lors de son dernier match contre Rennes, fait parfois polémique.

 

 

Il n’y a qu’en France où l’on ne se rend pas compte de la chance qu’on a

 

 

« Neymar par-ci, Neymar par-là. C’est un peu lassant, car on a l’impression de ne parler que du Brésilien. Surtout pour les mauvaises choses. Ce n’est pas nouveau que Neymar soit un provocateur. Son style de jeu s’y prête. L’humiliation de l’adversaire fait partie du jeu de l’attaquant du PSG. On a le droit de ne pas trouver ça très classe, mais pas de trouver ça illégal. A chaque match, il prend des coups et subit des fautes, mais il se relève toujours et repart au combat. Car il faut lui reconnaître une qualité. Ce n’est pas «Goldorak» sur le plan physique, mais il n’a pas peur. Evidemment, la question n’est pas de le regarder jouer et le laisser faire ce qu’il veut. Mais quand on dépasse les limites du règlement, les arbitres doivent sanctionner les fautes à répétition. Et puis, c’est bien de parler de ses provocations et d’avoir l’esprit critique, mais c’est bien aussi de voir le joueur qu’il est et le spectacle qu’il offre. Il n’y a qu’en France où l’on ne se rend pas compte de la chance qu’on a d’avoir un joueur de son talent. »

 



 

OM : Amavi revient sur son arrivée à Marseille

Jordan Amavi of Marseille during UEFA Europa League match between Olympique de Marseille and Konyaspor Kulubu at Stade Velodrome on September 14, 2017 in Marseille, France. (Photo by Guillaume Ruoppolo/Icon Sport)

Arrivé comme un sauveur à l’OM qui était en mal de latéral gauche, Jordan Amavi réalise un très bon début de saison.

 

De plus, le départ de Patrice Evra a donné l’entière confiance du coach Rudi Garcia à ce poste à l’Olympique de Marseille.

 

 

“J’aurais pu être plus décisif”

 

 

 

Interrogé par Maritima, le tout fraîchement international français se confie sur sa saison. « Je la juge assez bonne, après, je pense que j’aurais pu être plus décisif. Dans l’ensemble, je pense que je fais une bonne partie de saison. Après, on peut aller chercher plus haut. Le coach me fait confiance, c’est important pour moi », conte l’ancien Aiglons.

 

 



 

Fair play : Peter Crouch évoque le recrutement de Giroud à Chelsea

Pisté pour être le nouveau numéro 9 de Chelsea, Peter Crouch est finalement resté à Stoke City. Le géant anglais a laissé place à Olivier Giroud qui s’est engagé avec les Blues.

 

Dans un article écrit par le Daily Mail, Peter Crouch a évoqué le transfert de l’international français à Chelsea.

 

 

 

“C’est une super recrue pour Chelsea”

 

 

 

“Il n’y a jamais eu d’intérêt sérieux. Je ne m’attendais à rien, et au final, c’est une super recrue pour Chelsea. J’ai toujours admiré Olivier Giroud. C’est le numéro 9 de l’équipe de France, il a disputé la Coupe du monde et l’Euro et toujours honoré ce maillot. C’est un attaquant de top niveau et peut-être qu’il n’a pas eu les opportunités qu’il méritait à Arsenal.” a déclaré l’international anglais. “Vu les qualités de Giroud et la manière dont Conte veut jouer, il sera parfait pour Chelsea. C’est l’un des meilleurs transferts de ce mercato. Il est bon techniquement, costaud et fort dans le domaine aérien.” conclue-t-il. Fair-play de la part de celui qui a failli signer à Chelsea.

 



Mercato OL : Grenier règle ses comptes avec les dirigeants lyonnais

Dans l’émission  Team Duga sur RMC ce jeudi, l’ancien milieu de terrain de Lyon, Clément Grenier, a évoqué son transferts dans les dernières heures du mercato à Guinguamp. Il règle ainsi ses comptes avec ses anciens dirigeants.

 

 

 

Si j’avais un trop gros salaire, il fallait me le dire

 

 

 

“Je ne sais pas pourquoi j’ai si peu joué. Si je l’avais su, j’aurais pris une décision avant. Je me suis toujours battu au quotidien. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’ai eu des blessures il y a quelques années. Mais voilà, c’est comme ça. Je ne faisais plus partie du projet. Ce que j’aurais aimé, c’est qu’on soit clair avec moi et que je ne perde pas mon temps. Si j’avais un trop gros salaire, il fallait me le dire en début de mercato, pas à la fin. J’ai perdu un peu de temps mais je pense que ça va me servir pour la suite,” a ainsi déclaré l’ancien milieu de terrain de l’OL sur les ondes de RMC.

 

Redac MFC
02/02/2018 à 20:08