Claude Puel,  réclame de la tranquillité à Nice.

Je sais que vous venez tous pour Hatem et sincèrement, je trouve qu’on en fait beaucoup, sûrement trop, estime l’ancien coach de Lyon. Même lui aimerait être un peu plus paisible. Il suscite beaucoup d’intérêt. C’est bien, ça veut dire qu’il est redevenu performant et qu’il intéresse également. Mais il est à Nice, il pensait être tranquille médiatiquement (rires) ! J’aimerais pouvoir le soulager un petit peu, le protéger parce qu’il n’y a pas un international qui se retrouve constamment dans le feu de l’actualité depuis qu’il est arrivé, poursuit l’entraîneur niçois. On n’a pas l’impression, mais tout le monde veut Hatem, un mot, un reportage, ceci, cela… C’est énorme. Laissons-le un peu tranquille, s’exprimer sur le terrain, procurer du plaisir. Après, chacun fera sa propre analyse, le sélectionneur en particulier.

 

 

Pesinho
02/11/2015 à 19:02