Invité dans l’émission Luis Attaque sur RMC, Louis Nicollin  a évoqué l’avenir de Younes Belhanda, annoncé partant cet hivers. Le président de Montpellier  n’a pas épargné son milieu de terrain, lui reprochant ses piètres performances et son comportement de lors de la première partie de saison. Il le laissera aujourd’hui partir pour un montant trois fois moins élevé que ce qu’il réclamait cet été (Environ 30 millions d’euros) « Il parait que Fenerbahçe est sur les rangs. On ne sait ni combien, ni comment.  Ma position ? Je le laisse partir. Je pense que lui aussi veut partir. Le prix ? On monte à 15 (millions d’euros) et tout ira bien. En Angleterre, Hazard est parti pour 42 millions d’euros. Bon aujourd’hui, Belhanda n’arrive pas à la cheville d’Hazard même si j’avais dit qu’il avait deux Hazard dans les jambes. Mais enfin, je pense quand même qu’il vaut 15. Je ne suis pas remonté. J’estime que depuis le début de la saison, il ne répond pas aux attentes et aux promesses qu’il laissait entrevoir.  C’est normal qu’il aille voir ailleurs et qu’il flambe ailleurs. Je crois qu’à Montpellier, c’est fini. »

Marcel Maurice
07/01/2013 à 20:23