Après le coup de sang incompréhensible de Patrice Evra lors du match contre Guimarães (victoire 1 à 0 du club portugais), le latéral gauche de Marseille, depuis le mercato hivernal dernier, a été contraint de résilier son contrat. Si le joueur olympien va laisser un moment tristement mythique, ce dernier va aussi laisser un vide dans le vestiaire. C’est ce qu’a expliqué dans une interview accordée à La Provence par Rolando.

 

 

 

“ça n’aurait pas dû arriver !”

 

 

« C’est un sujet compliqué, ça n’aurait pas dû arriver. On va dire que c’est la faute de tout le monde. Quand on a eu la carrière de Patrice, c’est dur de partir ainsi. J’étais là, c’est allé très vite, dans la chaleur du moment ; c’est plus tard, chez moi, en revoyant la vidéo que je me suis vraiment rendu compte. Nous perdons un leader. À d’autres de prendre du galon, de prouver quelque chose. Il reste un ami même s’il n’est plus un coéquipier »

Redac MFC
18/11/2017 à 17:00