Rémi Oudin s’est confié sur son transfert avorté à la Fiorentina dans une interview accordé à l’Equipe…

 

 

 

“Je n’ai pas totalement vidé mon casier” – Oudin

 

“Je n’ai pas totalement vidé mon casier. Mais c’était symbolique de mon départ, de la fin d’une histoire. Un ami m’a déposé à la gare pour le train de 8 h 37. Pour moi, tout était quasi réglé. (…) Je suis monté dans le train. Je n’étais pas encore assis quand j’ai reçu un appel semant le doute. Au bout du fil ? Sylvain [son agent]. J’ai senti qu’il y avait quelque chose. La Fiorentina a suspendu les négociations. Je suis vite redescendu sur terre. Si je n’étais pas monté dans la rame, je serais resté à Reims.”
Rémi Oudin – source : L’Equipe 

Redac MFC
15/09/2019 à 09:02