Chamboulé après le limogeage de Christian Gourcuff et la nomination à son poste de Sabri Lamouchi, le Stade Rennais doit se reconstruire. Un chamboule-tout interne qui a fait émaner de nombreuses critiques venues des supporters, mais aussi des journalistes, en premier lieu desquels se trouve Pierre Menes.

“Quand on ne connaît rien au foot, on change d’avis tout le temps, c’est bien connu”

 

Le sniper du CFC  a dézingué les actionnaires du club dans une de ses nombreuses joute verbale sur Cnewsmatin. « René Ruello. Après la victoire de Rennes sur Bordeaux en championnat (1-0), la quatrième de suite du club breton, le président a donc donné sa démission. Comme il l’a dit, il n’avait pas envie d’être «la reine d’Angleterre» d’Olivier Létang, nommé président délégué par la famille Pinault. La famille Pinault, vous savez, celle qui est bien plus riche que le milliardaire russe de Monaco (Dmitri Rybolovlev) et qui se satisfait d’avoir un club de Ligue 1. Il y avait un projet breton avec Christian Gourcuff au poste d’entraîneur et René Ruello. Il n’a pas tenu un an et demi. Quand on ne connaît rien au foot, on change d’avis tout le temps, c’est bien connu ».

Redac MFC
11/11/2017 à 11:04