Le PSG a humilié Bordeaux au Parc des Princes samedi sur le score de 6-2. Avec un doublé de Neymar, un but de Cavani, un de Draxler, et de Kylian Mbappé, le quatuor offensif du PSG a montré que le 0-0 à Montpellier n’était qu’un accident. Repositionné en 8, dans le milieu à 3 d’Unai Emery, l’allemand Julian Draxler a démontré qu’il méritait bien plus qu’un rôle de joker de luxe. Si le champion du monde 2014 a montré qu’il avait largement sa place dans le 11 de départ parisien, il a notamment relégué Angel Di Maria au rang de simple remplaçant… ce qui ne plaît pas du tout à l’international argentin.

 

Il n’a pas oublié que le club a voulu se séparer de lui”

 

 

 

Proche du FC Barcelone, l’ailier argentin est finalement resté à Paris, où “il se sent toujours aussi bien” selon l’un de ses proches. Il serait prêt à évoluer lui aussi, en numéro 8, où il déjà joué durant sa période au Real Madrid. Malgré tout, “il n’a pas oublié que le club a voulu se séparer de lui aussi”.

 

 

 

 

 

 

Redac MFC
02/10/2017 à 17:16