A l’occasion d’une rencontre face à Dijon en Ligue 1, Mario Balotelli, l’attaquant de l’OGC Nice, a subi des cris racistes après une action ratée.

 

L’international italien s’en est plaint à l’arbitre qui lui a ensuite donné un carton jaune. Une réaction étrange qui a fait le tour des réseaux sociaux.

 

 

“C’est inexcusable”

 

 

Dans un communiqué publié sur le site du club de l’OGC Nice, Jean Pierre Rivère s’est exprimé sur le sujet. “Nous déplorons que Mario ait eu à subir une nouvelle manifestation du racisme. C’est inexcusable, et il faut rappeler que ce n’est malheureusement pas la première fois depuis qu’il a rejoint notre championnat. Il a tout notre soutien (…) Comme l’a précisé l’entraîneur de Dijon Olivier Dall’Oglio, on n’est pas à l’abri « d’un ou deux abrutis ». C’est également notre sentiment, et Mario n’a d’ailleurs pas souhaité en rajouter après le match. Le public de Dijon n’est en rien coutumier du fait”, a déclaré le président des Aiglons.

 

Redac MFC
12/02/2018 à 21:05