Non convoqué par Christian Gourcuff pour le stage de reprise, Giovanni Sio a bien compris qu’il ne devrait pas s’éterniser du côté du Stade Rennais. L’attaquant ivoirien ne fait plus partie des plans de son entraineur et il l’a bien senti. Dans les colonnes de l’Equipe, l’ancien bastiais raconte comment le club le pousse vers la sortie. “J’ai appelé l’entraîneur et je lui ai laissé un message en lui disant de me rappeler, pas de réponse. J’ai aussi écrit au président. Pas de réponse non plus. Je suis passé chercher mes chaussures au centre d’entraînement, ils ont carrément enlevé mon nom sur le casier”. 

 

 

Rennes dans le flou

 

En quête d’un nouvel objectif de carrière, le buteur ivoirien a eu plusieurs touches, notamment en France. Mais la piste montpelliéraine l’a très vite convaincu. Rien de bien exceptionnel mis à part la réaction du Stade Rennais dans le dossier.

 

Alors que le MHSC a proposé 1,6 millions d’euros à Rennes pour Sio, les Bretons ne donnent pas de réponse jusqu’alors. Une situation qui agace le principal intéressé. «A partir du moment où ils ne comptent pas sur moi, je ne comprends pas pourquoi ils laissent traîner le truc comme ça. J’ai toujours donné le meilleur pour le Stade Rennais pendant deux ans. Je n’ai jamais foutu la merde dans un vestiaire. Je n’ai jamais triché, j’ai marqué des buts. Je ne comprends pas. Je suis furieux”. 

LL BK
09/07/2017 à 18:56