Waldemar Kita, président du FC Nantes, a reçu une offre de rachat de son club à hauteur de 60 millions d’euros. L’homme d’affaire franco-polonais n’y serait pas insensible. Après une saison très éprouvante hors du terrain, avec notamment les conflits avec ses différents entraineurs et la mort tragique de son joueur Emiliano Sala dans un accident d’avion, Kita pourrait lâcher le club à un investisseur étranger.

Kita veut 100 M€

Selon L’Équipe, un fonds d’investissements représenté par l’avocat Thierry Braillard serait venu aux renseignements pour s’offrir le club de Loire-Atlantique. Le président devra tout de même trouver un compromis car il voudrait tirer du club 100 millions d’euros.

Redac MFC
07/06/2019 à 19:12